Podcast#5

Les rappeurs arabophones sont-ils réglés comme des horloges suisses?

En arabe, la conjugaison des verbes est centrée sur la MANIÈRE dont se déroule l’action et non pas sur la temporalité. On parle d’aspects plutôt que de temps.

Cela en dit long sur le rapport au temps qui ne pouvant pas être figé par la langue en devient insaisissable

Dans des cultures où le futur est inchallah et où le passé est glorifié, quelle perception les rappeurs arabophones ont-ils du temps?

Les rappeurs arabophones sont-ils réglés comme des horloges suisses?

On se demandera avec Cosmic si le temps est un ennemi à abattre?

On verra ensuite avec El Rass que le temps n’est pas un mais qu’il est multiple.

Micro Brise le Silence, le groupe de rappeurs algériens des années 90, risque lui de nous montrer que le temps passe mais que les combats restent les mêmes

Enfin A6 Gang, les casablancais nous rappellent sur un mode plus léger comment l’amour chamboule notre mesure du temps

  • La vacuité du temps, le temps un ennemi, le temps qui rend cynique et 7a9i9i de Cosmic (2018)
  • Équation de Schrödinger, multiplicité des identités, multiplicités du temps et Fi8 Waqt de El Rass (2016)
  • Constance des combats malgré le temps qui passe, tifo, cinquième mandat et Oulad El Bahja de MBS (1997)
  • Nasîb et Muâllaqat, amour qui change la perception du temps et Waqti Ghali de 16 Gang (2018)

%d blogueurs aiment cette page :